Victimes de l’amiante

Asbestose, mésothéliome, cancer des poumons

Aide aux victimes de l'amiante
Aide aux victimes de l’amiante

Les victimes de l’amiante sont les personnes qui ont travaillé parfois toute leur vie en contact permanent à l’amiante, ou celles qui ont été dans leur parcours professionnel exposées de manière longue et prolongée aux poussières de l’amiante, sans que les mesures de prévention ou d’information aient été prises à leur égard.

Ces victimes de l’amiante subissent des préjudices inconcevables (incapacité fonctionnelle, préjudice moral, préjudice physique, préjudice d’agrément) qui doivent donner lieu à réparation.

Maladies des victimes de l’amiante

Malheureusement, la maladie peut toucher trop rapidement et irrémédiablement ces victimes (asbestose, mésothéliome, cancer des poumons et autres maladies graves).

Leurs ayants droit peuvent dénoncer cette situation tant au nom de la défunte vie qu’en leur nom personnel. Car ils subissent un préjudice personnel du fait du décès indépendant aux préjudices subis par la victime lesquels entrent alors dans l’action successorale.

Une avocate expérimentée

Bénéficiez de l’aide d’un cabinet d’avocat expérimenté pour obtenir justice et l’indemnisation vos préjudices.

Faite reconnaitre votre statut de victime et votre droit à l’indemnisation devant le Fonds d’Indemnisation des Victimes de l’Amiante (FIVA).

Le cas échéant, vous pourrez faire des démarches pour faire reconnaitre la responsabilité de votre employeur pour votre exposition à l’amiante, et le faire condamner pour faute inexcusable.

Me Brigitte Ponroy accompagne dans ces démarches d’indemnisation les victimes de l’amiante ou leurs ayants droit, qu’ils soient les conjoints, enfants, petits enfants, parents, frères et sœurs, car il est bien souvent difficile de surmonter ces épreuves et de faire face à ces procédures spécifiques.